Utilisateurs macompta.fr

Utilisateurs macompta.fr : lumière sur Emmanuelle Lorentz, wedding-planner !

Comment Emmanuelle Lorentz a choisi de devenir wedding-planner ? L’histoire n’est pas banale. Au départ, Emmanuelle Lorentz a découvert les logiciels macompta.fr pour la gestion de son entreprise individuelle. Désormais, elle l’utilise également dans le cadre du syndicat des wedding-planners de France, dont elle fait partie en tant que membre du bureau.

Aujourd’hui, macompta.fr vous présente ses différentes activités, son parcours, et comment elle utilise au mieux ses logiciels de comptabilité.

Crédit Photo Number31

Emmanuelle, pourriez vous nous présenter votre entreprise, s’il vous plait? 

J’ai créé mon entreprise sous le statut d’auto-entrepreneur en aout 2014. Mon activité a réellement démarré en aout 2015. Mon métier est d’organiser les mariages de A à Z. Je suis la première personne que le couple va contacter pour organiser son mariage. Ils vont me faire part de l’ensemble de leurs demandes : le lieu, le déroulé de la journée ou des journées de mariage etc. Ensuite je recherche les prestataires. Je suis là pour aider les mariés à suivre leur budget. Le couple signe un contrat avec les différents partenaires pour les prestations liées, pas avec moi. Le seul contrat entre les mariés et moi concerne l’organisation du mariage.

Mes clients sont des couples qui ne résident pas forcement en Alsace mais qui ont une attache avec l’Alsace : ils y sont nés, ils y ont vécu, ou sont liés de quelque façon avec cette région. Il peut s’agir de couples venant de l’étranger avec un des membres du couple qui ne parle pas Français. J’échange donc parfois en anglais et souvent via Internet.

Les couples que je suis dans leur mariage sont plutôt orientés vers des ambiances intimistes, dans des lieux pas forcement faits pour les mariages. Je me spécialise plutôt dans des ambiances loin des salles des fêtes, mais dans des lieux pleins de charme.

Le plus souvent les mariages durent plusieurs jours car 80% des invités viennent de loin donc ne restent pas pour une journée seulement. Je dois donc organiser les différentes journées.

Qu’est ce qui vous a donné envie de devenir wedding-planner ?

Ce qui m’a motivé : j’ai toujours adoré organiser des évènements à titre personnel et mes proches m’ont souvent dit que j’avais de grandes qualités dans ce sens. Pour être honnête quand j’organise un évènement pour quelqu’un et que je lui fais plaisir, je me fais plaisir à moi aussi ! J’aime les jolies choses, de qualité, et mon coté fleur bleu fait que je me suis orientée vers les mariages. J’ai trouvé beaucoup de plaisir à organiser mon propre mariage et les choses se sont faites naturellement.

Techniquement, l’apparition du statut auto-entrepreneur m’a décidé : je ne faisais pas courir de risque financier à ma famille. C’est ce qui m’a permis de me lancer. On se dit que, si ca ne marche pas financièrement, c’est moins grave, il y aura moins d’impact.

 

Quel est votre parcours professionnel ? 

J’ai un BTS assistante de direction, que j’ai fait en alternance afin de pouvoir subvenir moi-même à mes besoins. En 2000 j’ai obtenu un poste de RRH dans une entreprise où je suis restée 5 ans. Il y a un lien entre mon expérience des ressources humaines et mon métier de wedding-planner. En effet on manage une équipe de prestataires. On est tous dans le même bateau pour mener à bien le projet de mariage du couple. Pendant ces 5 ans j’ai également pu former des alternants au métier de RH et passer de l’autre coté, coté formation. Depuis 2005 j’interviens en tant que formatrice sur des matières professionnelles auprès d’organismes de formation.

Mon métier de formatrice m’a sauvé financièrement pendant la période Covid. Les formations ont tout de suite continué via des outils comme Teams. Cela m’a beaucoup aidé financièrement et mentalement, car j’avais une autre activité sur laquelle me concentrer.

La profession de wedding-planner a été extrêmement touchée par le Covid. En effet les aides de l’Etat n’étaient accordées que sur certaines activités, définies par un code APE. Le métier de wedding-planner ne collait pas à 100% à ce code APE et certains de mes collègues wedding-planners se sont trouvés en grande difficulté financière. Notre métier n’est pas reconnu en tant que tel et c’est de ce constat qu’est née la volonté de créer un syndicat des wedding-planners de France.

 

 

Qu’est ce qui vous a motivé à tenir seule votre comptabilité ?

Le statut de micro-entreprise fait que l’on a pas d’obligation de tenir une comptabilité. En revanche on doit connaitre ses recettes et dépenses. Avant, je gérais tout cela sur un petit cahier. Sauf que sur un cahier, en terme de recherche c’est très compliqué. A la base j’ai cherché pour le syndicat un logiciel qui permette de gérer les adhérents. Je vous ai connu via le site macotisation et je me suis dit que j’allais tester vos logiciels pour mon entreprise, avant de les tester pour le syndicat.

Je me suis rapidement rendu compte que l’utilisation est simple. Quand je souhaiterai changer de statut pour mon entreprise je pourrai m’appuyer sur les infos macompta.fr pour contacter un.e expert.e comptable: bilan, compte de résultat, etc

Avec macompta.fr j’ai une vraie visibilité sur ma trésorerie. Si j’ai besoin de certains documents comptables formalisés, je les ai. Auparavant je faisais mes factures sur Google sheet. Désormais je peux éditer des factures conformes grâce au logiciel devis/facturation de macompta.fr

Pour mes factures je demande un paiement en 3 fois tout au long du déroulé de ma prestation. Sur le logiciel macompta.fr j’ai un suivi, je sais quelles factures sont réglées ou non.

 

Quels logiciels macompta.fr utilisez vous?

Je suis les résultats de mon entreprise tous les mois grâce au logiciel de comptabilité et lors de la saison des mariages j’utilise également le logiciel de facturation.

 

Quelle est votre fonctionnalité préférée et pourquoi?

J’adore le logiciel de facturation grâce à la possibilité de faire des factures et y intégrer des intitulés des prestations sans avoir à les ressaisir à chaque fois, car j’ai créé mon catalogue de prestations en amont. Je trouve très utile de pouvoir créer une fiche client qui regroupe toutes les informations.

 

Emmanuelle, quel conseil donneriez-vous aux futurs dirigeants d’entreprise ou d’association ?

Tester les logiciels macompta.fr car ils sont vraiment sans engagement pendant 1 mois ! Le tester, c’est l’adopter ! Ce coté « en ligne » est vraiment pratique, on peut utiliser où on veut quand on veut, et à plusieurs utilisateurs ! Le logiciel est simple, efficace, on obtient les infos directement, et les tableaux de bords en quelques clics !

 

Pour en savoir plus sur Emmanuelle Lorentz :