Fiscalité

Amortissement des véhicules de tourismes en 2018

Pour 2018, défense de l’environnement (ou bouclage du budget) oblige, l’amortissement des véhicules de tourisme est encore rogné pour les véhicules les plus polluants.

L’amortissement est exclu des charges déductibles pour la fraction du prix d’achat qui dépasse les seuils suivants :

taux de CO²   fraction déductible
 CO² > 150 g/km 9.900 €
60 g/km < CO² < 150 g/km 18.300 €
20 g/km < CO² < 60 g/km 20.300 €
CO² < 20 g/km 30.000 €

Par exemple, si vous possédez un véhicule acheté 30.000 €, dont les émissions sont de 84 g de CO² par Km, vous pourrez déduire de votre bénéfice seulement 18.300 €.

Soit, pour une durée d’amortissement de 4 ans, un amortissement déductible de 4.575 € (18.300 € / 4) € par an.

La différence entre l’amortissement comptabilisé, soit 7.500 € (30.000 / 4) et l’amortissement déductible, soit 4.575 € devra être réintégrée dans la détermination de votre résultat fiscal.

NB : cette limitation de l’amortissement déductible ne s’applique pas aux véhicules nécessaires à l’activité de l’entreprise en raison de son objet (véhicules d’auto écoles, ambulances, véhicules des loueurs).

 

Pour découvrir notre module Immobilisations, cliquez ici.