Comptabilité

La comptabilité analytique, à quoi ça sert ?

comptabilité analytique

La comptabilité analytique, un outil de gestion, de pilotage.

Ce n’est pas une obligation légale à la différence de la comptabilité générale.

La comptabilité générale vous donne une vision globale de l’entreprise ou de l’association : elle donne le total des charges et produits par nature et le résultat global.
La comptabilité analytique va quant à elle permettre une analyse par sections, et ces sections peuvent désigner des activités, des produits, des événements ou des établissements.

Par exemple, la mise en place d’une comptabilité analytique peut être recommandée pour une entreprise qui a plusieurs magasins, ou une association qui doit déterminer un résultat par projet. Dans une SCI, la comptabilité analytique permettra alors de déterminer un résultat par immeuble.

Attention cependant, la saisie de la comptabilité analytique allonge le temps nécessaire aux enregistrements comptables. En effet, vous devrez imputer chaque charge ou produit enregistrés en comptabilité générale dans une ou plusieurs sections analytiques.

Avant de vous lancer dans l’analytique, il faut être certain de son utilité car l’information obtenue devra récompenser l’effort supplémentaire. Ce n’est pas la peine de se lancer dans l’analytique si personne n’analyse les états obtenus.

De nombreuses méthodes d’analyse des coûts.

La méthode retenue dépendra de la nature de votre activité, des objectifs poursuivis.

Certains coûts peuvent être imputées directement à une production, à une section. D’autres concernent plusieurs productions et doivent être retraités pour êtres affecté à une section. Dans un premier temps, ils sont imputés à une section auxiliaire, qui sera ensuite répartie entre des sections principales  en fonction de clés de répartitions.

Certaines analyses privilégient la distinction coûts fixes ou variables dans le but de déterminer un seuil de rentabilité.

Il est aussi possible de s’appuyer sur des coûts standards  pour prévoir le coût de revient d’un produit ou d’un service. On analysera ensuite les écarts entre coûts standards et réels.

pour en savoir plus , cliquez ici.

 

Et concrètement avec Macompta.fr ?

 

Vous pouvez activer  l’option « comptabilité analytique » dans le menu Dossier comptable / plus d’options.

Un onglet « Sections analytiques » apparaît, qui vous permet de créer vos sections.

 

Par la suite, dans vos saisies comptables, affectez les montants aux sections analytiques créées. Cela pour toutes les opérations affectant le résultat.

Une fois vos opérations saisies, contrôlez que votre résultat est bien identique entre la comptabilité générale et la comptabilité analytique. Les écritures qui ne comportent pas d’imputation analytique figurent en gras dans les menu de saisie.

Vous pourrez ensuite analyser vos résultats. Pour cela, allez  dans le menu « Editions Analytiques ». Balance, grand livre et journaux analytique vous permettent une analyse poussée de vos résultats.

 

2 réflexions au sujet de « La comptabilité analytique, à quoi ça sert ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *