À la UneComptabilité

Analyser vos comptes annuels et ratios financiers

comptes annuels

Les comptes annuels

Les comptes annuels constituent un ensemble de documents financiers. Il est obligatoire de les réaliser pour la plupart des entreprises à la clôture de chaque exercice comptable.

Ceux-ci se composent de 3 éléments :

  • Le bilan : Il récapitule le patrimoine de l’entreprise à la date de clôture comptable. Dans le bilan apparaissent les actifs qui représentent ce que possède l’entreprise, et les passifs qui, eux indiquent ses dettes.
  • Le compte de résultat : Il indique pour l’année écoulé les produits (revenus) et les charges (coûts) de l’entreprise. Les performances de l’entreprise sont ainsi récapitulées.
  • L’annexe : Elle permet quant à elle  d’informer le lecteur sur les comptes annuels. L’annexe fournit des informations complémentaires et aide donc à mieux interpréter le compte de résultat et le bilan.

Ensuite, les comptes annuels doivent être déposés au Greffe dans un délai d’un mois après la tenue de l’assemblée générale. Lorsque le dépôt est réalisé par voie électronique ce délai est prolongé d’un mois (soit 2 mois après l’approbation des comptes annuels).

Le site du Greffe permet à toute personne le désirant d’accéder aux documents financiers déposés par les entreprises.

L’accès à ces données est payant mais permet de connaitre des informations financières clés.

>>> Vous souhaitez débuter une activité et créer un business plan efficace ? Cliquez ici, vous obtiendrez de précieux conseils pour sa réalisation.

Analyser les comptes annuels

Il est important de bien savoir lire et interpréter les comptes annuels. Cela permet en effet de mieux appréhender la santé financière d’une entreprise.

À de nombreux instants de la vie d’une entreprise il est important d’être en mesure d’analyser les comptes annuels. Cela peut vous permettre de connaître la santé financière de votre entreprise mais aussi celle de vos clients, fournisseurs, et de vos concurrents….

Par exemple :

  • S’assurer de la bonne santé financière d’un prospect ou client est primordial. Cela permet entre autres d’anticiper au mieux le risque lié au crédit client et éviter tout impayé futur.
  • Avant de signer un contrat avec un fournisseur. En effet, il vaut mieux s’assurer de sa bonne santé financière pour éviter toute déconvenue future (prestations non honorées, dépôt de bilan).

Des ratios financiers existent. Ceux-ci permettent notamment d’analyser les indicateurs de performance d’une entreprise. Savoir les calculer et les interpréter est donc utile pour la gestion et la prise de décision.

>>> Utilisez macompta.fr pour automatiser votre comptabilité et obtenir facilement vos informations financières essentielles.

Les principaux ratios

Les ratios financiers permettent de calculer les performances de l’entreprise. Il est donc important de sélectionner ceux qui vous seront utiles et de savoir les interpréter.

Les principaux ratios utilisés selon le type d’analyse souhaitée :

Les ratios de rentabilité

Les ratios de profitabilité et de marge sont les plus utilisés.

  • La profitabilité
Taux de profitabilité de l’activité = Résultat / Chiffre d’affaires HT x 100

Ce ratio exprimé en pourcentage permet de calculer le rapport entre le chiffre d’affaires (CA) et le résultat dégagé par l’entreprise.

Ainsi, plus ce ratio est élevé, plus la profitabilité de la société est bonne.

Note : Le résultat d’une entreprise peut être impacté par de nombreux facteurs exceptionnels. Ainsi pour être utile, la comparaison doit porter sur le résultat d’exploitation ou le résultat courant avant impôts plutôt que sur le résultat net.

>>> En savoir plus sur les notions de résultat d’exploitation ou résultat courant & soldes intermédiaires de gestion.

 

  • Le taux de marge commerciale
Taux de marge commerciale = (Chiffre d’affaires HT – Achats et/ou Services consommés HT) / Chiffre d’affaires HT x 100

Ce ratio, également exprimé en pourcentage est très utile pour connaitre la performance de l’entreprise après déduction des coûts liés à la réalisation des ventes.

Il s’utilise de différentes manières :

  • Il permet de se situer par rapport aux entreprises concurrentes en comparant sur une ou plusieurs années le taux de marge commerciale de l’entreprise comparée à ses concurrentes.
  • Analyser l’évolution de ce taux de marge sur plusieurs années permet en interne de pouvoir déceler des problèmes de rentabilité. Un taux de marge commerciale qui diminue chaque année doit alerter les dirigeant.

Pour améliorer ce ratio, il est possible :

  • D’augmenter le prix de vente des biens ou des prestations vendues
  • De diminuer les coûts liés à ces ventes

Le ratio de productivité

Ratio de productivité = Chiffre d’affaires HT / Nombre de salariés

Ce ratio exprimé en Euros est simple à calculer et permet de définir l’efficience du personnel salarié.

Il est très efficace pour se comparer aux concurrents ou analyser les évolutions de la rentabilité dans le temps.

Alternatives de calculs utiles : Dans une activité d’achat – revente, il est pertinent d’adapter ce ratio en remplaçant le Chiffre d’affaires par l’Excédent Brut d’Exploitation ou encore la Valeur Ajoutée.

Les ratios de solvabilité et liquidités

Ces ratios permettent de répondre aux questions du type : L’entreprise peut-elle faire face à ses dettes à court, moyen ou long terme ? Dans quelle mesure l’entreprise peut investir sans faire appel à des prêts bancaires ?

  • La capacité de remboursement
Capacité de remboursement = Endettement net / Capacité d’autofinancement (CAF)

Ce ratio permet de connaitre les capacités d’une entreprise à rembourser ses dettes. L’analyse de la solvabilité est donc à moyen ou long terme.

Généralement, il doit être inférieur à 3 ou 4 selon les spécificités de l’entreprise. Ce ratio est très utilisé par les établissements bancaires (lors d’une demande de prêt par exemple). Le connaitre et le maitriser pour un chef d’entreprise est donc primordial.

  • Le ratio d’autonomie financière
Autonomie financière = Capitaux propres / Total bilan

Ce ratio, simple à calculer permet de définir la dépendance d’une entreprise face à ses financements externes.

Plus ce ratio est élevé, meilleure sera l’autonomie financière de l’entreprise.

  • Le ratio de liquidité immédiate
Liquidité immédiate = (Créances clients TTC + Disponibilités en banque) / Dettes TTC à court terme

Le ratio de liquidité immédiate permet de connaitre la capacité d’une entreprise à régler ses dettes à court terme.

Les ratios de trésorerie

Ces ratios se concentrent sur les éléments du besoin en fonds de roulement (clients, stocks, fournisseurs) qui vont impacter la trésorerie de l’entreprise.

  • Crédit Fournisseurs
Délai moyen règlement fournisseurs = Dettes fournisseurs TTC / Total des achats TTC x 360

Ce ratio exprime le délai moyen en jours que vous mettez à payer vos fournisseurs.

Plus il est élevé, plus vous mettez de temps à payer vos fournisseurs et maintenez ainsi une trésorerie intéressante pour vous. Mais un ratio trop élevé peut être signe de difficultés de trésorerie.

Attention à bien respecter les accords commerciaux avec vos fournisseurs, ne cherchez pas à optimiser ce ratio sans que le délai ne soit validé avec vos tiers.

  • Crédit Clients
Délai moyen encaissements clients = Créances clients TTC / Chiffre d’affaires TTC x 360

Ce ratio suit la même logique que pour le crédit fournisseurs mais il s’applique aux clients.

Ainsi, vous avez intérêt à maintenir ce ratio le plus bas possible pour optimiser votre trésorerie. Pour cela il faut essayer de négocier des conditions de paiement rapides, exiger des acomptes et surtout être inflexible sur les relances.

En revanche, un ratio élevé doit être analysé pour en comprendre les raisons (exemples : litiges clients, délai exceptionnellement long pour être réglé).

  • Le Besoin en Fonds de Roulement (BFR)

BFR = Actif circulant – Passif circulant

Ou

Stock moyen + encours moyen des créances clients TTC – encours moyen des Dettes   fournisseurs TTC

 

Ce ratio est indispensable au pilotage de son entreprise. Il permet de connaitre le total des capitaux immobilisés chez les clients, dans le stock, déduction faite du crédit fournisseur. Le besoin en fonds de roulement et son augmentation éventuelle doivent être financés.

Dans le cas où ce ratio est négatif, cela indique que l’entreprise bénéficie d’une ressource en fonds de roulement.

Vous pouvez dès à présent tester nos logiciels gratuitement et sans engagement pendant 30 jours !